Christophe Aguilar

Domaine de la Patience

Après onze années au poste de directeur de cave coopérative, Christophe Aguilar s’installe à son compte en 1994, sur une quinzaine d’hectares. En 1999, il achète un nouveau domaine et sa cave, qu’il va profondément transformer tout en rénovant le vignoble. Un long et patient travail qui le conduit vers la conversion à l’agriculture biologique. Un processus de trois ans, achevé en 2008 : « Si je suis passé en Bio, c’était d’abord pour arrêter de m’empoisonner ».

 

Une évidence : l’agriculture Bio

Sur les « très beaux terroirs des Costières de Nîmes », Christophe Aguilar cultive mourvèdre, syrah, grenache et carignan pour ses vins rouges et rosés, ainsi que grenache blanc et vermentino pour les blancs, qui viendront élargir la gamme de ses vins dès 2021.
 Convaincu des bienfaits de l’agriculture Bio, Christophe Aguilar matérialise son respect du terroir et de l’écosystème par des vinifications limitant le sulfitage et préservant les levures endogènes. Il y a six ans, ce travail a donné naissance à sa cuvée sans sulfites en AOP Costières de Nîmes, Les Nouvelles, assemblage de grenache et de carignan, qu’il réitère millésime après millésime, dans une recherche constante de répétition de la qualité.

 

Une recherche perpétuelle

Au domaine de la Patience, le Bio est au cœur des pratiques. Pour Christophe Aguilar, « le Bio doit devenir la marque de fabrique des vins du sud, leur porte-étendard », d’autant qu’en Costières de Nîmes, « le terroir s’y prête bien ». Un chemin sur lequel l’AOC est déjà bien engagé, avec 25 % du vignoble d’ores et déjà conduit en Bio. Une réalité économique et des convictions personnelles qui le mènent vers la biodynamie. Une nouvelle évidence, une suite logique des choses qui trotte dans un coin de son esprit depuis quelques temps déjà. Cette volonté de transformer ses pratiques culturales, « petit à petit, par des expérimentations sur certaines parcelles ».

 

Une cuvée hommage en coup de cœur

Quand on demande à Christophe Aguilar de nous donner sa cuvée favorite parmi les vins qu’il produit, on en apprend plus sur le Domaine de la Patience, et son histoire. La cuvée Sébastien, médaillée d’or au concours Millésime Bio 2020, est nommée en hommage à son grand-père, ouvrier agricole au sein du domaine que Christophe a racheté en 1999. Cette cuvée, en AOP Costières de Nîmes est un assemblage de syrah, grenache et mourvèdre. Issue d’une macération carbonique, technique « naturelle au possible », la cuvée Sébastien résume bien le Domaine de la Patience : un condensé de fruits, d’histoire et de convictions.

 

Contact

Domaine de la Patience, 
61 bis route Nationale 30320 BEZOUCE


04 66 75 95 94 - 
www.domainedelapatience.com

 

publié le 09 avril 2020

Commentaires

Êtes-vous membre de la CrocoTeam ?

Les commentaires sont ouverts aux membres de la CrocoTeam. Inscriptions ici